Bouteille Mercurey L'or Rouge – Sam Szafran
Sam Szafran

Mercurey L’or Rouge – Sam Szafran

  • Vintage

    2012

  • Grape variety

    Pinot noir

  • Soil

    Mix of clay and limestone.

  • Location

    In the heart of Côte Chalonnaise, The vineyard is located on mid slope.

  • Vintage 2012

    After a rainy winter, a heat wave in April, a cold period in May the weathersettled down in Burgundy with warm temperaturesin June. The harvest started in the last day of August underthe sun with an excellent maturity of the grapes.

  • Vinification

    Whole bunch fermentation for a period of two weeks. Aged in oak barrels during 16 months.

  • Tasting

    Nice ruby color. Delicate aromas ofrasberries on a hint ofspices. Concentrated and complex. Beautiful red berries combination Dense texture will well integrated tannins. Persistent aftertaste.

  • Né à Paris en 1934 de parents juifs polonais. Peintre, dessinateur, pastelliste et graveur français. Vit et travaille à Paris.

    Après une enfance difficile sous l’Occupation, il part avec sa mère et sa sœur pour l’Australie en 1947 à l’âge de 13 ans.

    À son retour en 1951, il s’inscrit tout d’abord aux cours du soir de dessin de la ville de Paris. Vivant dans le quartier de Montparnasse, il fréquente les hauts lieux nocturnes de Saint-Germain-des-Prés où il rencontre le sculpteur Jacques Delahaye ou encore Roseline Granet qui lui achètera ses premières œuvres dès 1954.

    En 1958 apparaissent ses premiers tableaux abstraits influencés par Nicolas de Staël et Jean-Paul Riopelle. Dans les années 1960, il quitte l’abstraction pour se tourner vers la figuration. En 1960, on lui offre une boite de pastels qui signe le début de la “renaissance” de cette technique entre ses mains.

  • En 1963, participe à sa première exposition collective dans une galerie privée chez Max Kaganovitch. On conseille au galeriste Claude Bernard le travail de Sam Szafran, il est exposé à sa galerie des 1964. Il rencontre en 1965 Jacques Kerchache (grand collectionneur et expert en arts premiers) qui lui offre sa première exposition personnelle. En 1972, il participe à l’exposition “Douze ans d’art contemporain” aux Galeries Nationales du Grand Palais. Cette même année, il fait la connaissance de Henri-Cartier Bresson à Paris à qui il donne des cours de dessin.

    En 1974, il s’installe à Malakoff ans une ancienne fonderie, période de la série des “Escaliers”. En 1986, il se lance dans un projet de grandes aquarelles reprenant ses thèmes de prédilection colle les “Ateliers”, les “Serres” ou les “Escaliers”.

    Il a reçu le Grand Prix des Arts de la Ville de Paris en 1993, et a enté promu commandeur de l’ordre des Arts et Lettres par Fréderic Mitterrand en juillet 2011.